Vie dans une cité Nantaise

Publié le par Segolhaine

Un rappeur Nantais provoque une polémique dans les commisariats de sa ville Un clip Colt 44 s'attaque aux fondements de la république Française. Ce clip a été financé PAR la mairie de Nantes. On voit où va l'argent dédié aux cités. Il sert pour diffuser de la haine et de la violence de façon "légale" et couvert par le maire PS !!!

« C'est du rap. De la métaphore. Il ne faut pas mal interpréter ce morceau. Je retranscris juste ce que je vois dans mon quartier. » Le rappeur nantais Typikal l'affirme : non, son clip intitulé « Colt 44 », n'est pas un appel à la violence. Juste le reflet de la vie quotidienne dans un quartier nantais. Fusil à pompe, pistolets automatiques, stocks d'herbes... Diffusé sur internet et réalisé avec « K-Pster », le clip affiche des images chocs. « Si on montre des armes dans nos clips, c'est pour dénoncer cette situation. Ici, on peut en acheter comme des paquets de chewing-gum. » souligne le rappeur. Et la prose n'est pas en reste : « J'emplis Waldeck (ndlr : le commissariat de Nantes) de gaz moutarde, je fais ça à la russe ».
Je croyais que le maire de cette ville était un modèle pour la France. Un donneur de leçon !!!  JM.Ayrault ne devrait-il pas plutot s'occuper des problèmes dans ses cités plutot que de critiquer la politique de Sarko ?

Là où l'on parle de logements sociaux censés resoudre tous ces problemes, on voit les limites de ce modèle de gestion de la politique de sa ville !!

Publié dans Moi et mes amis...

Commenter cet article