HCE

Publié le par Segolhaine Royal

Un rapport bientot publié sur le fonctionnement de notre systeme d'enseignement :

[ ... ]

La mise en cause officielle des performances du primaire n'est guère fréquente. Il y a toutefois un précédent, qui figure parmi les sources avérées du HCE : le rapport remis en 1998 à Ségolène Royal, alors ministre déléguée à l'enseignement scolaire, par l'inspecteur général Jean Ferrier.

Intitulé "Améliorer l'efficacité de l'école primaire", ce rapport estimait à "25 % d'une classe d'âge la proportion des élèves en difficulté ou en grande difficulté à l'entrée du collège" et appelait à un "recentrage" sur les apprentissages.

"OBLIGATION DE RÉSULTATS"

Sur l'école élémentaire, il dénonçait notamment le "flou" des horaires d'enseignement, le défaut de pilotage des réseaux d'aides spécialisées et le caractère "embryonnaire" du travail d'équipe. Il jugeait aussi que la réputation avantageuse de l'école maternelle n'était étayée par "aucun état des lieux rigoureux" et qu'elle manquait d'objectifs précis adaptés à ce niveau de la scolarité.

Publié, ce rapport n'en a pas moins été enterré, restant sans conséquences, si ce n'est d'être abondamment cité dans les textes pamphlétaires qui dénoncent "l'effondrement" de l'école, alors qu'il n'avait pas été rédigé dans cet esprit et ne s'inscrivait pas dans la contestation des réformes pédagogiques.

Or, Jean Ferrier, aujourd'hui à la retraite, a été une des premières personnalités auditionnées par le HCE et "devrait tout à fait se retrouver dans notre texte", assure un des auteurs.

[ ... ]

C'est bien de demander un rapport sur le fonctionnement de l'enseignement. Mais l'enferner dans un tiroir ensuite, je ne vois pas l'intéret !! Le probleme c'est qu'il fallait prendre des mesures douloureuses vis-à-vis des enseignants et par crainte d'une baisse de popularité Mme Royal a préféré le laisser enfermé au fond d'un placard. C'est sûr que Sarko va se mettre en péril en attaquant le probleme à la base, c'est à dire au niveau des enseignants, comme le dit un proverbe populaire : il n'y a pas de "mauvais outils" il n'y a que de "mauvais ouvriers" ...

Le Rapport


Publié dans les autres ...

Commenter cet article